Boisson healthy : le rooïbos

Erika par Erika Roche le

Le rooïbos est une boisson ancestrale consommée par les tribus indigènes du Cap en Afrique du Sud. C'est l'infusion de l'écorce d'un arbre qui ne pousse que dans cette région du monde. Au même titre que le thé, le rooïbos existe en version nature ou fermentée. Le rooïbos que l'on trouve couramment est en fait sa version fermentée, appelée thé rouge en raison de sa forte coloration rouge orangée. Il vous faudra chercher un peu plus pour trouver le rooïbos vert.

L'avantage du rooïbos c'est qu'il ne contient ni caféine ni théine, ce qui permet d'en boire plusieurs tasses et de profiter pleinement de ses propriétés sur la santé.

Les propriétés santé du rooïbos comme de nombreuses plantes sont en partie issues des effets antioxydants et anti-inflammatoires des différents polyphénols qu'elles contiennent.

Ses atouts 

  • Améliore la stabilité de la glycémie,
  • Retarde les maladies vasculaires liées à l'inflammation,
  • Réduit le risque de cancer,
  • Protège l'ADN cellulaire 1,
  • Frêne le vieillissement,
  • Améliore les troubles digestifs,
  • Soulage l'eczéma et les allergies cutanées

Les polyphénols du rooïbos

Les polyphénols sont un ensemble de molécules comprenant entre autres deux sous-familles qui donnent leurs couleurs aux végétaux : les flavonoïdes et les anthocyanes. Les flavonoïdes apportent le jaune, alors que les anthocyanes apportent les couleurs rouge, rose, bleu et violet. On retrouve la trace des anthocyanes dans l'eau de cuisson du chou rouge (il dommage d'ailleurs de les perdre).

Dans la famille des flavonoïdes je voudrais la quercétine

Le rooïbos contient de la quercétine, un flavonoïde présent également dans la pomme, les câpres et les oignons, plus particulièrement le rouge. Fait intéressant, associée à la vitamine C elle améliore sa bio-disponibilité. Notez qu'il est possible de la trouver en complément alimentaire.

Le rooïbos apporte également deux autres flavonoïdes, l'orientine et la lutéonine, qui sont  bénéfiques pour le maintient d'une bonne calcification osseuse 2.

Encore des polyphénols

Dans la famille des polyphénols, le rooïbos apporte de l'aspalathine qui  se trouve exclusivement dans cette plante et la nothofagine. Ces deux molécules possèdent un effet anti-inflammatoire.


Amélioration du métabolisme du glucose

L'aspalathine exerce un effet bénéfique sur l'utilisation du glucose par les cellules du corps. 

Une étude du Département de Science Appliquée de l'Université d'Agriculture et de Technologie de Tokyo a combiné des essais in-vitro sur des cellules pancréatiques avec des tests de sensibilité au glucose effectués sur des rats diabétiques. Elle a notamment démontré que l'aspalathine améliore la stabilité du glucose dans le plasma en stimulant l'absorption du glucose dans les tissus musculaires et en augmentant la sécrétion d'insuline par les cellules bêta du pancréas 3.

Les infusions de rooïbos seraient donc bénéfiques aux personnes présentant les caractéristique de la résistance à l'insuline : syndrome métabolique, dyslipidémie (triglycérides élevés ou faible HDL), obésité abdominale, PCOS, maladie d'Alzheimer ainsi qu'aux personnes que nous appelons "gluco-dépendantes" en éprouvant le besoin de manger des glucides toutes les deux heures.


Effet antioxydant

L'effet antioxydant est l'aptitude d'un composé naturel à neutraliser les radicaux libres de l'organisme. Les radicaux libres font partie du fonctionnement normal du corps. Ils sont produits par les globules blancs pour combattre les agents pathogènes et par les mitochondries (les centrales énergétiques des cellules) pendant la glycolyse 4 qui est l'utilisation du glucose pour la production d'énergie.

Ces radicaux libres s'ils ne sont pas complètement neutralisé par les antioxydants du corps et de l'alimentation vont progressivement provoquer la mort de cellules et dégrader la qualité des tissus. Selon le Professeur Luc Montagner, les radicaux libres sont un facteur clé du vieillissement et de la survenue des maladies chroniques 5.

En tant qu'organe de détoxification du sang le foie est fortement soumis aux radicaux libres. Les polyphénols du rooïbos exercent un impact positif sur l'activité de la catalase, de la gluthation peroxydase et de la superoxide dismutase 6 qui sont les mécanismes de défense du foie aux agressions radicalaires.


Effet anti-inflammatoire

L'effet anti-inflammatoire d'une substance va souvent de paire ses caractéristiques antioxydantes. Dans le cas du rooïbos, une publication a démontré les propriétés protectrices du rooïbos contre les effets des lypoprotéïnes inflammatoires (LPS) 7Les LPS sont citées dans des recherches ressentes pour leur participation à la génèse des maladies cardiovasculaires, plus particulièrement chez les sujets atteints d'un diabète de type 2 8.

Dans le cadre de cette publication, les marqueurs de l'inflammation au niveau du foie et du plasma sanguin ont été notablement réduits dans le groupe de rats qui avaient été préalablement nourris durant quatre semaine avec une alimentation contenant du rooïbos. L'effet du rooïbos est intervenu à plusieurs niveaux. Il a notamment renforcé l'intégrité de la paroi intestinale en limitant la migration des leukocytes qui participent à l'inflammation et diminué l'expression de facteur de nécrose des cellules.

Cela semble également démontrer les mécanismes par lesquels le rooïbos agit positivement sur les problèmes intestinaux.


Préparation

Tout comme le thé, le rooïbos peut se préparer chaud ou froid. Pour la préparation chaude, le dosage est de 2 cuillères à café d'écorce pour 20 cl. Pour une infusion à froid, prévoir plutôt 3 cuillères à café.

Rooïbos MCT crème

Infusion chaude de rooïbos

Utiliser de l'eau bien chaude 95°C. En revanche ne pas faire bouillir le rooïbos, cela lui donnerai un gout âpre.

Le rooïbos possède une saveur subtile, assez douce, à tel point que certains le trouveront même fade. Nous conseillons de renforcer sa saveur par l'ajout une rondelle de citron en fin d'infusion ou directement dans la tasse.

Un autre moyen de rendre le rooïbos plus attractif gustativement est de préparer au préalable une décoction de gingembre. On fait bouillir durant 5 minutes quelques tranches de gingembre dans la quantité d'eau prévue pour le rooïbos. Le rooïbos est ensuite préparé normalement mais en utilisant l'infusion de gingembre. Les amateurs de gingembre pourront même laisser les rondelles de gingembre durant l'infusion du rooïbos qui n'en sera que plus corsée.

Rooïbos + MCT crème

Rooïbos avec MCT Crème

L'infusion de rooïbos se prête bien à l'ajout de crème MCT. Chez Nutribe nous aimons consommer le rooïbos avec une dose de crème lorsque nous nous mettons au travail le matin. Cela nous permet de limiter notre consommation de café à une tasse le matin.

Infusion froide de rooïbos

Videz le trop plein d'une bouteille d'eau pour pouvoir y insérer un entonnoir sans qu'il ne trempe dans l'eau. Verser 3 cuillères à café de rooïbos par 25 cl d'eau selon le volume de votre bouteille. Insérez deux rondelles de citron coupées en deux et laisser infuser au réfrigérateur durant quelques heures.

Si vous ne connaissiez pas le rooïbos avant cet article, n'hésitez-plus, testez-le !


Références