Votre panier

Test des cétones urinaires
125 bandelettes réactives

Savoir si vous êtes en cétose en 15 secondes...

8,50 €
Rupture de stock

Savoir si vous êtes en cétose en 15 secondes...

Initialement destiné à la surveillance de l'acido-cétose chez les diabétiques de type 1 ce dispositif médical permet également de détecter la cétose.

Lorsque vous brûlez du gras une partie des cétones sont éliminés dans l'urine. Ainsi, si des cétones se trouvent dans votre urine vous savez que vous êtes en cétose.

  • Simple et rapide à réaliser. Aucun autre matériel requis.
  • À la différence de la mesure sanguine, vous n'avez pas à vous piquer le doigt.
  • Petit et léger vous pouvez l'emporter partout.

Pourquoi tester ses cétones?

La mesure des cétones est incontournable au début du régime cétogène et durant la phase de céto-adaptation.

  • Trouvez votre quantité journalière de glucides.
  • Identifiez les aliments qui vous font sortir durablement de cétose.
  • Optimisez vos rythmes alimentaires: nombre de repas, durée de jeûne...

Utilisation

Après avoir plongé l'extrémité d'une bandelette dans votre jet d'urine, comparez la teinte de la zone réactive avec les pastilles colorées de l'échelle de mesure.

La réaction positive produit une teinte rose fushia d'intensité variable en fonction de la concentration de cétones présents dans votre urine.

Comment interpréter les résultats?

La zone réactive est de couleur crème
Le test est négatif, vous n'êtes pas en cétose.

La teinte est couleur chair, rose pale, rose vif, fushia ou pourpre
Des cétones sont détectés dans votre urine, vous êtes en cétose.

La concentration de cétones dans l'urine n'est pas nécessairement proportionnelle à celle des cétones se trouvant dans le sang. Celle-ci varie notamment en fonction de la céto-adaptation - ce sont les cétones excrétés non utilisés qui sont mesurés.

En utilisant le test urinaire on cherche avant tout à mettre en évidence l'état de cétose plutôt que son intensité. Toutefois, des mesures journalières en conditions égales pourront être comparées entre elles.

Comment mesurer si un repas vous fait sortir de cétose ?

Pour mesurer l'impact d'un repas sur une cétose installée il est important d'avoir la vessie vide au moment du repas sans quoi le test ne sera pas valide. En effet, les cétones s'accumulent dans l'urine...

N'oubliez donc pas de vidanger votre vessie avant de passer à table dans ce cas d'utilisation.

Caractéristiques techniques

Référence UR1X100
Contenance 125 bandelettes
Contenu de la boîte Flacon refermable avec instructions sur l'étiquette, notice e français.
Date de validité 10/2021
Conservation 3 à 6 mois après ouverture
Ingrédients 7,8% Nitroprussiate de sodium
Agréments Marquage CE, ISO 13485

Questions / Réponses

Le test des cétones mesure la concentration d'acétoacétate (AcAc) dans l'urine.

L'acétoacétate est considéré comme le principal cétone, car c'est à partir de celui-ci que sont métabolisés le béta-hydroxybutyrate (BHB), l'autre cétone aux propriétés intéressantes et l'acétone, le gaz qui donne l'haleine fruitée aux personnes qui sont en cétose.

Diminution de la faim

Lorsque vous êtes en cétose votre corps utilise les acides gras et les cétones comme sources d'énergie de la même manière que si vous pratiquiez le jeûne. Il est donc probable que vous n'ayez plus besoin de repas aussi fréquents et réguliers. Vous êtes également être capable de diminuer vos apports temporairement sans ressentir la faim.

En effet, les études montrent que chez les personnes suivant un régime cétogène le sentiment de faim est généralement plus bas, que ce soit au réveil ou entre les repas 1.

Ceci s'explique par des changement hormonaux, notamment la baisse du taux de ghréline, l'hormone qui régit la sensation de faim 2.

Concentration améliorée

Le cerveau consomme beaucoup d'énergie - environ 20% des calories journalières, principalement du glucose. En régime glucidique le cerveau est sensible aux variations du taux de glucose. Une hypoglycémie passagère peut facilement provoquer une difficulté à se concentrer.

En cétose, les cétones présents dans le sang vont servir d'énergie complémentaire pour permettre au  cerveau de fonctionner de manière optimale. C'est ce qui se passe également lors d'un jeûne prolongé.
 

Par quantité de glucides on entend quantité totale journalière de glucides. C'est la somme des glucides de l'ensemble des aliments que vous mangez et buvez durant la journée. Le plus simple pour la calculer est d'utiliser une application telle que FatSecret.

Cette quantité varie d'une personne à l'autre et dépend de nombreux paramètres: l'âge, le métabolisme, le niveau d'activité physique, le niveau de stress, le sommeil... Certaines personnes devront restreindre la quantité de glucides à 30 grammes pour être en cétose de manière continue, tandis que d'autres pourront dépasser les 50 grammes.

Si vous  entreprenez un régime cétogène pour perdre du poids ou pour améliorer un problème métabolique en liaison avec la résistance à l'insuline, les experts recommandent de descendre aux alentours de 20 à 30 grammes de glucides.

Si vous êtes jeune et très sportif, vous n'avez pas les mêmes contraintes. Votre activité physique vous permet d'entreprendre un régime plus laxiste et d'être en cétose au delà de 50 grammes de glucides par jour. Des écarts de régime sont même envisageables si vous consommez ces glucides supplémentaires après l'effort (là où les réserves de glycogène sont les plus basses). Rappelons que la pratique d'entraînement à jeun et le jeune intermittent renforcent la cétose.

Vous voyez donc que nous sommes loin d'être tous égaux vis-à-vis de la cétose.

Glucides net ou glucides totaux?

Les glucides net sont les glucides hors fibres alors que les glucides totaux incluent une partie des fibres dans le calcul des glucides. En effet, une partie des fibres de l'aliment, les fibres dites solubles,sont dégradées en glucose durant la digestion. Cependant, leur absorption étant plus lente elles ne sont pas comptabilisées dans les glucides en tant que tel.

Les personnes éprouvant des difficultés à atteindre la cétose avec 30 grammes de glucides net par jour devront donc s'intéresser aux fibres solubles présentes dans les aliments qu'elles consomment. C'est en tout cas l'avis de certains experts de la nutrition cétogène2,3.

Attention aux édulcorants

Concernant les édulcorants, quelques uns sont dégradés pour partie en glucose comme les Oligosaccharides utilisés dans les produits sans sucre ou certains sucres d'alcool comme le maltitol (IG=35) dont 40% est en fait dégradé en glucose1 et le xylitol (IG=13) dans une moindre mesure.

Ces édulcorants peuvent convenir consommés avec modération dans un régime low carb ou par les personnes à l'activité physique importante mais ne conviennent pas dans le cadre d'un régime plus strict.