Votre panier

N'est-il pas dangereux de manger autant de gras?

Lorsque l'on suit un régime cétogène les équilibres du corps sont totalement modifié. La consommation d'aliments gras qui pourraient être contre-indiquée dans le cadre d'un régime riche en glucides ne l'est plus dans le cadre d'un régime pauvre en glucide. Il est d'ailleurs constaté que les triglycérides sont abaissés en régime cétogène ce qui va à l'encontre des idées reçues.

Les graisses du régime cétogène proviennent à la fois des huiles végétales, des graisses animales contenues dans les viandes et produits animaux (oeufs et fromages). 

Vous commencez un régime cétogène

À condition de ne pas être végétarien ou végétalien, il n'est pas difficile d'atteindre 50% des apports en grammes dans le cadre des 1800 à 2500 kcal journaliers. En remplaçant les pâtes, le riz ou la pomme de terre par une salade assaisonnées accompagnée de légumes et de protéines, vous jouez sur les deux tableaux, à savoir réduction des glucides et l'augmentation des graisses.

La digestion des graisses est quelque chose de normal pour le corps. Il possède des enzymes digestives (appelées lipases) et des sels billaires pour accomplir cette tâche essentielle. Cependant, le corps demande parfois du temps pour s'adapter à un nouveau type d'alimentation. Il est donc nécessaire de ne pas passer du tout au tout d'un jour à l'autre (d'une assiette de pâtes à 5 cuillères de mayonnaise sur un avocat par exemple).

Au sujet du risque de carences alimentaires, si vous n'êtes ni végétalien ni végétarien, le seul risque serait de supprimer totalement l'ensemble des légumes verts (brocoli, poireau...) et légumes-fruits (tomates, poivrons...) au prétexte qu'il contiennent des glucides. Les légumes sont essentiels pour leur apport en vitamines, minéraux et fibres. En terme de besoins essentiels, il existe des acides gras dits essentiels (provenants des graisses animales et végétales), des acides aminés essentiels (provenants des protéines animales et végétales) mais il n'y a pas de glucides essentiels (en tout cas cela n'apparaît nul part dans la littérature scientifique).

De multiples applications permettent de suivre les apports (macros) telle que Fat Secret, Macros... ou l'application web Cetoz.fr qui s'adresse aux épileptiques.

Consulter la page FAQ
Je n'ai pas de compte : Créer un compte

Indiquez votre adresse email de compte. Un lien sécurisé vous sera envoyé pour que vous puissiez régénérer votre mot de passe.