Votre panier
QUESTIONS FRÉQUENTES

Quels sont les moyens pour mesurer ses cétones?

Lorsque le corps est en cétose une partie des cétones est éliminée par les reins et se déversent dans l'urine. Une autre part est convertie en acétone, un gaz qui est évacué par la respiration.

Il est donc possible de mesurer les cétones en procédant de trois manières distinctes: directement au niveau du sang, en regardant leur concentration dans l'urine et enfin en mesurant l'acétone dans l'air expiré.

1) La mesure sanguine

La mesure de la concentration des cétones dans le sang (cétonémie) cible le β-hydroxybutyrate qui est le plus abondant dans le sang durant la cétose. Elle s'effectue à l'aide d'un appareil portatif dans lequel on insère une micro-goutte de sang.

Cette méthode oblige à se piquer le doigt à chaque mesure et à utiliser des bandelettes de test perfectionnées dont le coût n'est pas négligeable.

2) La mesure de l'acétone dans l'air expiré

Cette méthode pratique nécessite l'achat d'un appareil mais qui sera amorti sur la durée, car il ne nécessite pas de consommables pour fonctionner.

3) La détection dans l'urine

La mesure de la concentration des cétones dans l'urine (cétonurie) cible l'acétoacétate. Bien que critiquée par les puristes comme n'étant pas précise cette mesure fournit des informations fiables sur l'état de cétose du moment que vous connaissez le principe d'accumulation de l'acétoacétate dans l'urine.

Ce n'est pas sans dire que les dispositifs associés comme notre TEST CÉTONES sont accrédités pour cette mesure. Une étude scientifique démontre d'ailleurs sa validité et permet de comprendre à quels moments il vous faudra effectuer le test (lire ci-dessous).

La mesure des cétones dans l'urine est sans conteste le moyen le plus simple et le plus économique pour savoir si vous êtes en cétose, du moment que vous disposez de toilettes à proximité.