Toutes les calories sont-elles équivalentes?

Si vous avez l'habitude de consulter les calories d'un aliment pour savoir s'il peut ou non vous faire prendre du poids, sachez que cette information est loin d'être fiable.

Les calories d'un aliment

Le calcul de l'énergie d'un aliment se base sur une loi de la physique qui statue que la somme des énergies reste constante au sein d'un système fermé. Par exemple, imaginons une cuillère de houmous, cette délicieuse préparation à base de poids chiches. Si ce houmous possède une énergie de 100, lorsque vous le mangez votre corps gagne 100.

Partant de ce principe les scientifiques ont conçu une machine pour réaliser la combustion complète d'un aliment afin d'en mesurer toute l'énergie qui s'en dégage sous forme de chaleur. Ce système a évolué pour arriver au barème que nous utilisons aujourd'hui, basé sur les familles de macronutriments: glucides, protéines, lipides, fibres.

Calories par famille de macronutriments

  • Glucides : 4 kcal par gramme
  • Protéines : 4 kcal par gramme
  • Matières grasses : 9 kcal par gramme
  • Fibres : 2 kcal par gramme

Une réalité physiologique toute autre

Mais ce système quantitatif n'a rien à voir avec le fonctionnement du corps humain, signale l'endocrinologue Jason Fung : "Selon que nous mettons dans notre bouche 100 calories de sucre ou 100 calories d'huile d'olive, la réponse physiologique du corps est complètement différente."

Lorsque nous mangeons, le corps est incapable de détecter le nombre de calories. En revanche il est muni d'un ensemble de capteurs reliés au système hormonal. Ils lui permettent de maintenir l'équilibre, en faisant la distinction entre les moments ou nous mangeons où il faut stocker l'énergie et les moments où nous avons avons fini de digérer durant lesquels il est nécessaire de libérer l'énergie stockée.

L'une de ces hormones est l'insuline dont le rôle est de stimuler le stockage de l'énergie. La réponse en insuline à ce que nous mangeons varie en fonction de la part des différents macronutriments. Les glucides sollicitent fortement l'insuline et sur une durée courte, les protéines sollicitent modérément l'insuline mais sur une durée plus longue et enfin les matières grasses n'élèvent quasiment pas l'insuline.

Ceci est logique en regard de leurs temps de digestion différents. Les glucides se digèrent très haut dans l'intestin et le glucose est rapidement libéré dans la circulation. Les protéines quand à elles séjournent plus longtemps dans l'estomac et doivent subir plusieurs étapes dans l'intestin pour être assimilées. Les graisses parcourent le canal lymphatique avant de rejoindre la circulation ce qui prend plusieurs heures...

Réponse insulinique aux 3 principaux macronutriments (Virta Health) 

Nos conseils pour la perte de poids

  • Supprimer impérativement le sucre et les jus de fruits
  • Supprimer les glucides à digestion rapide, notamment le pain et le riz
  • Apporter des fibres qui ralentissent la digestion
  • Consommer les protéines sans féculents ou très peu