Intérêt nutritionnel de l'huile MCT dans le contexte de la Sclérose en plaques

Jean-Philippe par Jean-Philippe Leclère le

L'huile MCT est devenue un sujet d'intérêt dans le domaine de la nutrition et de la santé, en particulier dans les pathologies cérébrales. Ici nous nous intéressons à la sclérose en plaques (SEP). L'huile MCT dans sa forme classique contient deux acides gras à chaîne moyenne : l'acide caprylique (C8) et l'acide décanoïque (C10). Chacun de ces acides gras possède des propriétés distinctes qui contribuent à ses effets bénéfiques.

Le C8 est rapidement converti en corps cétoniques, notamment le β-hydroxybutyrate (BHB), dans le foie. Le BHB est une source d'énergie alternative pour le cerveau et possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires significatives. En réduisant les niveaux de stress oxydatif et en inhibant les voies inflammatoires, le BHB joue un rôle crucial dans la protection neuronale et la modulation de l'inflammation, éléments essentiels dans la gestion de la SEP.

D'autre part, le C10 semble avoir un mode d'action différent. Plutôt que de se convertir en corps cétoniques, le C10 agit sur les voies métaboliques cellulaires, notamment la glycolyse. De plus, le C10 est reconnu comme une molécule bioactive au niveau des mitochondries, où il influence l'activité du complexe I mitochondrial. En modulant cette activité, le C10 peut réduire la production de ROS (espèces réactives de l'oxygène) et atténuer l'activation excessive des microglies, contribuant ainsi à un environnement neuronal plus sain.

Ainsi, la combinaison unique de C8 et de C10 dans l'huile MCT offre une synergie potentielle pour le traitement de la SEP, en alliant les effets énergétiques et anti-inflammatoires des corps cétoniques dérivés du C8 aux propriétés antioxydantes et bioactives du C10 au niveau mitochondrial. Cette double action ouvre de nouvelles perspectives pour la gestion de la SEP, en ciblant plusieurs aspects de la pathologie de manière complémentaire.

Qu'est-ce que la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurodégénérative complexe, caractérisée par une inflammation chronique et une démyélinisation du système nerveux central. Les avancées récentes dans la recherche ont mis en lumière l'importance des acides gras à chaîne moyenne (MCFA), tels que l'acide décanoïque (C10), et des corps cétoniques dans la gestion de cette maladie. En particulier, l'huile MCT (triglycérides à chaîne moyenne) contenant du C8 (acide caprylique) et du C10 (acide décanoïque) présente des effets bénéfiques potentiels grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et métaboliques.

Mécanismes d'Action du C10 dans la SEP

1. Réduction du Stress Oxydatif

La publication "The medium-chain fatty acid decanoic acid reduces oxidative stress levels in neuroblastoma cells" montre que le C10 réduit significativement les niveaux de stress oxydatif dans les cellules de neuroblastome humain. Les espèces réactives de l'oxygène (ROS) jouent un rôle majeur dans les dommages neuronaux associés à la SEP. En modulant l'activité du complexe I mitochondrial, le C10 diminue la production de ROS, protégeant ainsi les cellules nerveuses humaines des dommages oxydatifs.

2. Modulation de l'Activité Microgliale

Les microglies, cellules immunitaires résidentes du système nerveux central, sont cruciales dans l'inflammation neurogénique. La publication "Mitochondrial complex I activity in microglia sustains neuroinflammation" souligne que l'hyperactivité du complexe I mitochondrial peut exacerber l'inflammation dans des modèles murins (souris). Le C10, en régulant cette activité, peut réduire l'activation excessive des microglies, diminuant ainsi la production de cytokines pro-inflammatoires et de ROS, ce qui contribue à un environnement neuronal plus sain.

3. Amélioration de la Fonction Mitochondriale

En stabilisant l'activité du complexe I et en réduisant les ROS, le C10 améliore l'efficacité énergétique des cellules nerveuses. Les mitochondries, essentielles à la production d'énergie cellulaire, fonctionnent mieux sous l'influence du C10, ce qui permet aux neurones de maintenir leur activité et leur intégrité structurelle. Cela est particulièrement important dans le contexte de la SEP, où la fonction mitochondriale est souvent compromise, contribuant à la dégénérescence neuronale. Par exemple, une meilleure production d'ATP (adénosine triphosphate) grâce à une activité mitochondriale optimisée peut soutenir les processus cellulaires essentiels à la survie et à la réparation des neurones.

Effets des Corps Cétoniques

Les corps cétoniques, produits lors de la consommation d'huile MCT contenant du C8 et du C10, jouent également un rôle significatif dans la gestion de la SEP.

1. Source Alternative d'Énergie

Les corps cétoniques, tels que le β-hydroxybutyrate (BHB), fournissent une source alternative d'énergie pour le cerveau. Contrairement au glucose, les cétones peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique plus efficacement, offrant une énergie rapide et soutenue aux neurones. Cela est particulièrement bénéfique dans la SEP, où le métabolisme énergétique est souvent compromis.

2. Effets Antioxydants et Anti-inflammatoires

Le BHB a montré des propriétés antioxydantes en réduisant les niveaux de ROS et en améliorant la fonction mitochondriale dans des modèles animaux et des cultures cellulaires humaines. De plus, il possède des effets anti-inflammatoires en inhibant l'activation des voies pro-inflammatoires comme le NF-κB. En réduisant l'inflammation et le stress oxydatif, le BHB protège les cellules nerveuses et peut ralentir la progression de la SEP.

3. Modulation des Voies de Signalisation Cellulaire

Les corps cétoniques influencent plusieurs voies de signalisation cellulaire impliquées dans la neuroprotection et la plasticité synaptique. Par exemple, le BHB active les récepteurs GPR109A et PPARγ, qui jouent des rôles cruciaux dans la réduction de l'inflammation et la promotion de la santé métabolique.

Synergie entre le C8, le C10 et les Corps Cétoniques

La combinaison de C8 et C10 dans l'huile MCT offre une synergie unique. Le C8 est rapidement converti en corps cétoniques, fournissant une énergie immédiate, tandis que le C10 offre des effets antioxydants et anti-inflammatoires plus durables. Ensemble, ils améliorent la fonction mitochondriale, réduisent le stress oxydatif et l'inflammation, et fournissent une source d'énergie alternative pour les neurones.

Mises bout à bout ces découvertes révèlent des perspectives encourageantes pour l'utilisation de l'huile MCT dans le traitement de la SEP. 

Les propriétés combinées du C10 et des corps cétoniques issus du métabolisme du C8 et dans une moindre mesure du C10, positionnent l'huile MCT comme une approche thérapeutique crédible pour la SEP. La poursuite des investigations scientifiques est essentielle pour confirmer et élargir ces découvertes prometteuses, par le biais d'essais cliniques sur des patients atteints de sclérose en plaques.